Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du août, 2016

Michel Onfray, fossoyeur de la biodynamie ?

Dans son livre Cosmos, Michel Onfray s'interroge sur la vie,le vitalisme cher à Nietzsche et les courants affluents qui auraient une prétention particulière à déborder dans leur essence de l'examen purement matérialiste sur la question.
Lors de l'émission audio qui lui sera consacré sur France Culture au mois d'août 2016, il reviendra sur le chapitre en question consacré à la biodynamie et son penseur : Rudolf Steiner. " Il y a des fumiers spirituels...Je ne songe à personne en particulier..." clame-t-il cyniquement !
Amateur de vins et matérialiste hédoniste, c'est tout naturellement, qu' Onfray va régler ses comptes à sa manière, empreinte d'erreurs caricaturales ,de paralogismes, ou de sophismes avec Rudolf Steiner , l'anthroposophie et la biodynamie. Or, s'il y a bien un courant de pensée qui entend identifier la force vitale et d'en décrire à la fois les processus spirituels et organiques à l'oeuvre tout en relativisant l'…

L' anthroposophie et la question de la connaissance intersubjective, de la croyance et de la scientificité.

L'ANTHROPOSOPHIE EST-ELLE UNE SCIENCE  ?

(Conceptus Zeitschrift für Philosophie XXV (1991), N°64, pp. 37-49.) par Par Sven Ove Hansson, Uppsala

Résumé
L'Anthroposophie est l'un des mouvements occultes les plus couronnés de succès en Europe. Dans cet article, on examine sa revendication à être une science, selon deux critères qui ont été tous deux acceptés par le fondateur de l'Anthroposophie, Rudolf Steiner: (1) l'intersubjectivité(a) , et (2) la corroboration par la science empirique. Aucun de ces critères n'est convaincant. La revendication de l'Anthroposophie à être une science n'est pas justifiée. L'Anthroposophie, qui s'est originellement détachée de la Théosophie, est l'un des mouvements occultes les plus fructueux du nord et du centre de l'Europe. De nouveaux adeptes sont attirés par son école Waldorf, sa médecine par les plantes et son agriculture sans pesticides. Cependant l'anthroposophie est plus qu'un rassemblement…

Des conceptions scientifiques tronquées de Rudolf Steiner, par Jean-François Theys

par Jean-François Theys
Steiner est tout de même très fort, non seulement sa conception de l'univers, est complètement fausse comme je l'ai montré dans un article précédent, mais il parvient même à expliquer au moyen de sa science de l'esprit des phénomènes qui n'existent pas. Il avait tellement confiance en sa méthode et en sa conception du monde qu'il ne prenait même plus la peine de vérifier si le phénomène existait factuellement bel et bien avant de l'expliquer spirituellement. C'est pourtant le premier pas de la méthode scientifique et une chose essentielle sur laquelle Descartes attire l'attention dans les débuts de son « Discours de la méthode ».

« Le premier [précepte à observer] était de ne recevoir jamais une chose pour vraie, que je ne la connusse évidemment être telle : c'est-à-dire, d'éviter soigneusement la précipitation et la prévention ; et de ne comprendre rien de plus en mes jugements, que ce qui se présenterait si clairement e…